Un Japonais s'immole par le feu pour protester contre la politique d'Abe

le
0

TOKYO, 12 novembre (Reuters) - Un Japonais est mort après s'être immolé par le feu dans un parc du centre de Tokyo, semble-t-il pour protester contre le choix du Premier ministre Shinzo Abe de rompre avec la politique de pacifisme de mise depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a rapporté mercredi la télévision publique, la NHK. La police, intervenant à la suite d'un appel d'urgence, a découvert mardi soir l'homme en train de brûler, dans le parc de Hibiya, situé non loin du parlement et des édifices gouvernementaux. Il a été déclaré mort peu après son transfert à l'hôpital. Un enregistrement vidéo a été retrouvé sur les lieux de son acte, ainsi qu'une lettre destinée au Premier ministre et aux dirigeants des deux chambres du parlement, protestant contre l'assouplissement des restrictions imposées aux "forces d'autodéfense" (l'armée) japonaises. En juin dernier, un homme s'était immolé par le feu à un carrefour de Tokyo, sous les yeux de centaines de passants, afin de protester lui aussi pour les mêmes motifs. (Elaine Lies; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant