Un Japonais et un Jordanien menacés de mort par l'Etat islamique

le
0

BEYROUTH, 27 janvier (Reuters) - L'organisation djihadiste Etat islamique (EI) menace de tuer un otage japonais et un pilote jordanien dans une vidéo que les autorités japonaises s'efforçaient mardi d'authentifier. Cet enregistrement où apparaît une photographie de Kenji Goto précise que l'otage japonais n'a "plus que 24 heures à vivre" et le pilote jordanien "encore moins". Le journaliste Kenji Goto a été enlevé fin octobre en Syrie. L'exécution d'un autre otage japonais, Haruna Yukawa, qui était détenu depuis août, a été annoncée par l'Etat islamique dans une précédente vidéo diffusée samedi. (voir [ID: ID:nL6N0V30G8 ) Les djihadistes ont abandonné leur précédente exigence d'une rançon de 200 millions de dollars et réclament désormais la libération d'une militante irakienne de l'EI détenue en Jordanie en échange de la libération de Goto. Mouath al Kassaesbeh, pilote jordanien qui participait aux frappes de la coalition internationale contre l'Etat islamique, a été capturé lui après l'accident de son avion le 24 décembre dernier dans l'est de la Syrie. (voir ID:nL6N0U80N3 ) En déplacement à Amman, le vice-ministre japonais des Affaires étrangères a déclaré lundi soir que le gouvernement japonais souhaitait collaborer avec les autorités jordaniennes pour obtenir la libération des deux otages. "La libération de ce pilote dès que possible nous concerne nous aussi", a dit Yasuhide Nakayama. "Nos deux pays doivent travailler ensemble pour obtenir le retour du pilote et de l'otage japonais dans leurs foyers respectifs." Le roi Abdallah de Jordanie a déclaré de son côté à un quotidien national que le sort du lieutenant Mouath al Kassaesbeh était la "priorité première du pays". (Oliver Holmes avec Kevin Grolicki et Tetsushi Kajimoto à Tokyo; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant