Un Ivoirien et des Omanais à la tête du RCL ?

le
0

Charles Kader Gooré a confirmé avoir trouvé un accord avec Gervais Martel, le président lensois, pour racheter le club. L’homme d’affaires ivoirien n’a pas caché travailler des partenaires venant du sultanat d’Oman.

Après le Qatar avec le PSG et les Emirats arabes unis avec Manchester City, c’est un autre « petit » pays du Golfe qui pourrait prendre en main un club de football : le sultanat d’Oman. Et pas n’importe quel club puisque cela pourrait être le RC Lens. Un club en grande difficulté financière depuis plusieurs saisons, mais qui parvient tant bien que mal à ne pas déposer le bilan. Après s’être sauvé grâce à des fonds venant d’Azerbaïdjan il y a quelques mois, les Sang et Or pourraient donc avoir d’autres sauveurs venant d'Orient. Pourtant, c’est un Ivoirien qui pourrait être le repreneur du club artésien. Grâce à des fonds omanais, l’homme d’affaires ivoirien serait en passe de le racheter. Il y a quelques mois, ce dernier s'était intéressé à Brighton, actuellement troisième de deuxième division anglaise.Mais cela ne s’était pas fait et Martel s’était rapproché de lui, « sur le conseil d’amis omanais communs », si l’on en croit l’hebdomadaire Jeune Afrique. Et cela a semble-t-il fonctionné. « Le profil de Lens me séduit, c’est un club où sont passés de nombreux Africains, notamment Ivoiriens. De plus, qu’un Africain investisse avec des fonds arabes dans cette région qui vote Front national serait tout un symbole, a confié Charles Kader Gooré au journal panafricain. Il ne s’agit pas de faire un coup, mais de monter un véritable projet sportif pour une durée supérieure à cinq ans. » L’opération pourrait être bouclée avant la fin du mois, pour permettre à Lens de réussir son examen de passage devant la DNCG, le gendarme financier du foot français, en mai. Et enfin commencer à respirer ?
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant