Un Italien passeur de migrants arrêté à la frontière française

le
0
    ROME, 20 octobre (Reuters) - Un Italien de 39 ans qui 
conduisait une camionnette réfrigérée  où s'entassaient 17 
migrants originaires de pays d'Afrique a été arrêté à la 
frontière française au terme d'une course poursuite, a annoncé 
la police italienne. 
    L'incident a eu lieu cette semaine mais n'a été révélé que 
jeudi. 
    Un film vidéo diffusé par la police montre une camionnette 
blanche roulant à vive allure vers le point de passage à la 
frontière où il est ensuite bloqué au poste de péage avant 
d'entrer en France. Des policiers en civil pistolet au poing 
courent vers le véhicule pour arrêter le conducteur. 
    Celui-ci devrait être inculpé pour faits visant à encourager 
l'immigration illégale ainsi que pour traitement inhumain et 
dégradant. 
    Les 17 Africains étaient si serrés à l'arrière du véhicule 
que l'un d'entre eux a même pu dire qu'il pensait qu'il allait 
mourir par asphyxie, déclare un communiqué de la police. 
    Un autre passager a dit avoir payé 50 euros dans une gare à 
un homme qui n'était pas italien pour pouvoir passer en France. 
    Plus de 145.000 migrants sont arrivés d'Afrique du Nord en 
Italie depuis le début de l'année. 
    La frontière entre Ventimille en Italie et Menton en France 
est souvent qualifiée de "mini-Calais" en référence au camp de 
migrants située près de l'entrée du tunnel sous la Manche et où 
attendent un grand nombre de personnes souhaitant se rendre au 
Royaume-Uni. 
    Chaque nuit, des étrangers quittent les camps mis en place 
par la Croix-Rouge et Caritas du côté italien de la frontière 
dans l'espoir de pouvoir négocier le passage des cinq ou six 
kilomètres de cols de montagne et de tunnels et entrer en France 
clandestinement. 
 
 (Steve Scherer; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant