«Un islam de guerre se développe»

le
0
INTERVIEW - Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France, appelle l'ensemble de la communauté nationale à se défendre contre la radicalisation.

LE FIGARO. - Vous venez de rencontrer François Hollande. Que vous a-t-il dit?

Richard PRASQUIER. - Le président nous a annoncé qu'il allait sécuriser tous les lieux de culte, en particulier en cette période de fêtes de Souccot. Il a également dit son inquiétude, car il existe peut-être en France d'autres cellules comme celle qui vient d'être démantelée. Les membres de cette cellule sont tous français, ils se sont radicalisés en France même, et assez vite. Ce sont des éléments qui laissent penser qu'il est facile de se radicaliser en France, notamment en prison. Nous avons exprimé notre conviction que, derrière les juifs, au premier rang, c'était l'ensemble de la communauté nationale qui était ciblé. C'est donc l'ensemble de la communauté nationale qui doit se défendre contre des valeurs qui ne sont pas du tout celles de la République. Il faut des signaux forts, qui proviennent également de la communauté musulmane, confirmant que ses responsables se démarqu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant