Un instituteur lit à ses élèves le récit d'un viol

le
1
Un professeur de CM1 provoque un scandale en lisant à ses élèves un livre racontant en termes explicites le viol d'une fillette par un esclavagiste.

Lire à des enfants de neuf ans le récit du viol d'une fillette noire par un esclavagiste, telle fut l'ahurissante idée d'un instituteur de l'école Marcel-Cachin de Morsang-sur-Orge, dans l'Essonne. Betty Coton est un roman publié chez Actes Sud Junior. Sur la couverture, il est écrit qu'il est destiné aux enfants «à partir de 12 ans». En fait, l'auteur, Corinne Albaut, estime qu'il s'adresse plutôt à des adolescents d'au moins 13-14 ans «selon leur maturité». «C'est de l'inconscience de lire cela à des enfants de 9 ans», a-t-elle déclaré, effondrée. Pourtant, c'est bien à sa classe de CM1-CM2 que le professeur a lu l'ouvrage dans son intégralité, provoquant l'indignation des parents.

«Malheureusement, ça ne m'étonne qu'à moitié», confie Cécile, institutrice dans une autre école du département. «J'ai des collègues qui croient que leur rôle est de "conscientiser les enfants". Ils préfèrent leur lire ça pour bien leur montrer la dureté d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le mardi 6 mar 2012 à 18:05

    Ca recoupe mon expérience avec l'école élémentaire où vont mes filles, âgés de moins de 10 ans. On ne manque jamais de leur transmettre des messages politiques, en ligne avec les idées du PS. Ce sont des méthodes analogues à celles employées autrefois sous d'autres régimes pourtant honnis par les mêmes.