Un institut pour le tourisme spatial

le
0
Voler en apesanteur n'est plus, depuis longtemps, l'apanage des seuls spationautes. Un institut du tourisme propose de développer ces séjours à trés haute altitude en Europe . Ses promoteurs veulent créer un pont entre deux univers que la technologie rapproche.

Après le car, le paquebot ou le train, voici le temps des fusées... rarement à cours d'idées -ou d'envie-, des spécialistes du tourisme ont décidé de fonder l'institut européen du tourisme spatial (IETS). Le but: intéresser les industriels européens au développement de cette nouvelle industrie du loisir. Science fiction? Pas si sûr. «Deux offres existent déjà», explique Michel Messager, l'un des deux promoteurs de cet institut avec le Général Alban . La première est celle de Richard Branson, le patron de Virgin: moyennant 200.000 dollars, il est possible de s'envoler à 100 kilomètres d'altitude. «À cette distance, on voit la courbure de la terre et surtout on peut rester de longues minutes en apesan...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant