Un incendie tue 83 détenus au Chili

le
0
Le sinistre, qui s'est produit dans une prison surpeuplée de Santiago, serait lié à une bagarre entre prisonniers.

C'est probablement la pire catastrophe de l'histoire des prisons chiliennes. Quatre-vingt trois détenus de la prison de San Miguel, un établissement pénitentiaire de Santiago du Chili, ont péri mercredi dans un incendie. La plupart des victimes sont mortes d'asphyxie, selon les pompiers. Vingt-et-un prisonniers ont été blessés. Parmi eux, quatorze sont gravement brûlés. Deux pompiers et trois gardes ont été légèrement touchés. Les autorités n'ont pas exclu que le bilan s'aggrave. Deux cents prisonniers ont pu être évacués du bâtiment mais 147 détenus étaient dans la zone qui a pris feu.

Les familles se sont précipitées à la prison pour obtenir des renseignements sur leurs proches incarcérés mais l'administration pénitentiaire ne dispose pas encore de listes complètes des survivants. Frustrés, certains ont lancé des pierres et des bouteilles de verre sur les forces de l'ordre. L'identification des corps, pour beaucoup calcinés, progresse très lentement,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant