Un imam expulsé d'Italie pour avoir tenu des propos antisémites

le
0

ROME, 5 août (Reuters) - L'Italie a expulsé un imam marocain accusé d'avoir tenu des propos antisémites lors d'un sermon dans une mosquée près de Venise, a annoncé mardi le ministère italien de l'Intérieur. Raoudi Albdelbar, un imam de San Dona di Piave, en Vénétie, a été accusé de causer d'importants troubles à l'ordre public, menaçant la sécurité nationale et encourageant la discrimination religieuse, a déclaré le ministère dans un communiqué. "Il est inacceptable que soit prononcé un sermon à teneur clairement antisémite, contenant une incitation explicite à la violence et à la haine religieuse", peut-on lire. Le ministère n'a pas fourni de détails concernant le sermon et n'était pas disponible dans l'immédiat. L'expulsion de l'imam intervient dans un climat de tensions croissantes en Europe et alors que le conflit entre Israël et le Hamas a fait plus de 1.900 morts. (James Mackenzie; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant