Un imam antisémite expulsé de France

le
0
Dénoncé en janvier par Claude Guéant, il paie sous Valls ses prêches violents contre les Juifs et les femmes adultères.

Faut-il y voir un lien avec la visite en France de Benyamin Nétanyahou? Mercredi, en tout cas, en plein voyage officiel du premier ministre israélien à Paris, l'imam tunisien Mohammed Hammami, bien connu pour ses discours extrémistes à la mosquée Omar, dans le XIe arrondissement de la capitale, a été expulsé de France. Tout était préparé depuis longtemps et l'agenda étrangement vide du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, en ce milieu de semaine, laissait présager une opération médiatique du «premier flic de France». Il s'agissait donc d'une expulsion en bonne et due forme, sur laquelle l'hôte de la Place Beauvau, a tenu à communiquer «sur le perron de la cour d'honneur du Sénat», donnant l'impression de vouloir pousser l'avantage dans une période où le chef du gouvernement est bien malmené.

«Nous avons décidé d'être intransigeants à ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant