Un hôpital privé frappé par une superbactérie à Massy

le
0
Dix-huit patients ont été infectés cet été par une souche ultra-résistante de Klebsiella pneumoniae dans la clinique Jacques Cartier. Parmi eux, cinq sont morts. Leur décès ne serait toutefois pas lié à la bactérie.

Une souche ultra-résistante de la bactérie Klebsiella pneumoniae a semé la peur cet été dans un hôpital privé francilien. Le Parisien révèle en effet lundi que la clinique Jacques Cartier de Massy, dans l'Essonne, très réputée pour son service de chirurgie cardiaque, a été frappée début juin et fin juillet par une importante épidémie. Dix-huit patients étaient porteurs de cette bactérie pouvant provoquer, entre autres, insuffisances respiratoires et infections méningées. Cinq d'entre elles sont mortes, mais elles n'étaient pas infectées, a précisé Bruno Coignard, responsable d'une unité de l'Institut national de veille sanitaire (Invs). Ces patients sont morts de la pathologie dont ils souffraient. Les treize autres porteurs du germe n'étaient pas non plus infectés.

Alertée, l'Agence régionale de santé a décidé d'interdire le 29 juillet les admissions au bloc spécialisé dans les urgences cardiaques. «Nous n'avons fait qu'avancer la fermeture estivale

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant