Un hôpital porte plainte pour violences

le
0
La direction de l'hôpital Nord de Marseille a porté plainte après qu'un patient a menacé de mort un médecin et qu'un homme a cassé une porte à coups de poing.

Des insultes tous les jours, et des altercations nécessitant l'intervention de la police «au moins» deux fois par mois. «La violence envers les soignants est de plus en plus fréquente», explique Philippe Jean, le chef du service des urgences de l'hôpital Nord de Marseille, au Figaro. «Les familles et les accompagnants des malades ne supportent plus d'attendre, veulent tout, tout de suite.» Pas plus tard que dimanche, un homme mécontent qu'on refuse de lui délivrer un certificat médical a menacé de mort et de représailles «avec une kalachnikov» le médecin qui l'avait reçu. Lundi, vers 5 heures un homme blessé avec son frère dans un accident de circulation, qui ne supportait pas d'attendre, a cassé une porte à coups de poing.

«Ces actes n'ont rien d'exceptionnel»

À bout de nerfs...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant