Un homme sauvé d'une nouvelle "noyade alcoolique" à Bordeaux

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Un homme de 21 ans a été sauvé de la noyade dans la nuit de jeudi à vendredi par une patrouille nautique sur la Garonne à Bordeaux, à l'endroit où ont péri du fait de l'alcool six personnes depuis moins d'un an, a-t-on appris de source policière.

Les mesures de sécurité renforcées ont permis de sauver le jeune homme, sorti éméché d'un bar des quais et qui avait enjambé les barrières de protection, chutant dans le fleuve vers 01h00 du matin.

L'alcoolisme semble être le principal facteur des décès à répétition constatés à Bordeaux, comme à Lille où un phénomène identique a été observé. Dans les deux villes, des pistes criminelles ont été un temps évoquées puis abandonnées.

Repéré par des promeneurs, le jeune homme de Bordeaux a été secouru par des CRS mis en place pour surveiller le fleuve depuis le mois de mai, particulièrement durant la manifestation "Bordeaux fête le vin" organisée sur les quais de jeudi à dimanche et attirant 500.000 personnes.

Transporté aux urgences dans un état grave, il était hors de danger vendredi matin.

"Bordeaux fête le vin" suscite des polémiques politiques locales et a ainsi provoqué un incident sérieux au conseil municipal entre le chef de l'opposition socialiste et un adjoint du maire Alain Juppé.

La députée socialiste Michèle Delaunay, devenue ministre déléguée aux Personnes âgées, a sollicité le ministre de l'Intérieur Manuel Valls qui sera sur place au côté d'Alain Juppé samedi sur les quais de Bordeaux.

Les épiceries de nuit doivent désormais fermer après 22h00, les patrouilles de police à pied sont intensifiées et des barrières, une surveillance vidéo ainsi que des vigiles ont été mis en place sur les quais.

Claude Canellas, avec Thierry Lévêque à Paris, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant