Un homme politique de l'AKP assassiné dans le sud-est de la Turquie

le
0
    DIYARBAKIR, Turquie, 14 septembre (Reuters) - Un candidat du 
parti au pouvoir AKP aux législatives de novembre dernier a été 
assassiné mercredi devant son domicile dans le sud-est de la 
Turquie, a-t-on appris auprès des services de sécurité. 
    Ahmet Budak, qui avait été battu lors de ces législatives, a 
été tué dans le district de Semdinli, dans la province de 
Hakkari, près des frontières avec l'Iran et l'Irak. 
    Le cessez-le-feu qui prévalait entre les autorités turques 
et les séparatistes du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) 
a volé en éclats l'an dernier et des milliers de combattants 
kurdes, de civils et de membres des forces de sécurité ont péri 
dans les affrontements depuis lors. 
    L'assassinat d'Ahmet Budak survient deux jours après un 
attentat à la voiture piégée commis dans la ville de Van, près 
d'une permanence de l'AKP. Une cinquantaine de personnes ont été 
blessées dans cette attaque revendiquée par le PKK. Selon 
l'organisation séparatiste, l'attentat était entre autres une 
riposte au limogeage, dimanche, d'une vingtaine de maires de 
municipalités gérées par les Kurdes. 
 
 (Nick Tattersall; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant