Un homme mis en examen pour lien avec le terrorisme

le
1
UN HOMME INTERPELLÉ DANS LES ALPES-MARITIMES MIS EN EXAMEN POUR LIEN AVEC LE TERRORISME
UN HOMME INTERPELLÉ DANS LES ALPES-MARITIMES MIS EN EXAMEN POUR LIEN AVEC LE TERRORISME

PARIS (Reuters) - Un des trois hommes interpellés lundi dans les Alpes-Maritimes pour des liens supposés avec un réseau impliqué dans un attentat a été mis en examen vendredi pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et détention d'armes, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Agé de 26 ans et converti à l'islam, il conteste tout projet terroriste. Il a été incarcéré provisoirement avant le débat sur son placement en détention provisoire, différé à mardi car il a demandé un délai pour préparer sa défense.

Les enquêteurs ont trouvé un pistolet mitrailleur, un pistolet semi-automatique et des munitions à son domicile, à Mougins.

Les deux autres hommes ont été relâchés.

Les trois hommes étaient soupçonnés d'être liés au réseau impliqué dans l'attentat commis contre une épicerie juive de Sarcelles (Val-d'Oise) en 2012.

Une source avait expliqué mardi qu'ils avaient fréquenté Jérémie Louis-Sidney, dont l'empreinte ADN avait été retrouvée sur la cuillère de la grenade défensive lancée dans ce commerce de produits casher.

Après cet attentat, plusieurs coups de filets avaient été effectués dans les milieux de l'islam radical notamment à Cannes et à Torcy (Seine-et-Marne).

Nicolas Bertin, édité par Jean-Baptiste Vey

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pienegro le samedi 19 oct 2013 à 00:42

    Zute,une chance en moins pour la France!