Un homme mis en examen à Amiens dans l'affaire Kulik

le
0
UN HOMME MIS EN EXAMEN À AMIENS DANS L'AFFAIRE KULIK
UN HOMME MIS EN EXAMEN À AMIENS DANS L'AFFAIRE KULIK

LILLE (Reuters) - Un homme a été mis en examen vendredi matin à Amiens pour "viol en réunion" et "meurtre" dans l'enquête sur le meurtre d'Elodie Kulik en janvier 2002, a-t-on appris de source judiciaire.

Il s'agit d'une nouvelle avancée dans l'enquête sur ce crime dont l'un des protagonistes avait été identifié dix ans après les faits.

Sept hommes avaient été placés en garde à vue mercredi. Les six autres ont été relâchés sans poursuites.

Elodie Kulik, 24 ans, avait été retrouvée morte en janvier 2002 dans un terrain vague à Tertry dans la Somme.

Les enquêteurs avaient prélevé des traces d'ADN qui ont permis dix ans après le meurtre d'identifier en 2012 un homme comme étant l'un des principaux suspects. Cet homme était décédé en 2003.

Les enquêteurs, persuadés de la présence de plusieurs personnes au moment du crime en raison d'un enregistrement d'une conversation téléphonique de la victime où plusieurs voix étaient distinguées, ont multiplié les enquêtes dans l'entourage de ce principal suspect.

L'ancienne compagne de ce dernier a été entendue en décembre 2012 avant d'être libérée.

Les sept hommes interpellés mercredi faisaient tous partie de l'entourage du premier suspect identifié.

Pierre Savary, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant