Un homme déclaré mort deux fois, toujours en vie

le
0
Jean-Claude Constantin, 64 ans, a été déclaré mort par l'administration deux fois. Ce retraité de Cholet, qui a mené une première bataille contre l'état civil en 2008, a appris en juin dernier qu'il était de nouveau déclaré mort.

Tout a commencé en 2008. Jean-Claude Constantin, ingénieur en logistique à la retraite, apprend que l'on veut lui couper le RMI: «À l'Urssaf, on m'a même répondu que j'étais décédé!», a-t-il confié au journal Ouest-France. Et si l'homme a été déclaré mort, c'est parce qu'il n'était pas réapparu à son domicile ni n'avait donné de nouvelles à sa famille depuis 1991. Pour cet homme qui n'avait plus eu de contacts avec ses frères et s½urs depuis vingt ans, ses proches n'auraient pas tout tenté pour le retrouver. Selon lui, son malheur pourrait être en rapport avec l'héritage laissé par son père, disparu en 1995, auquel il n'avait plus adressé la parole depuis 1981.

Jean-Claude Constantin entame alors un difficile parcours du c...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant