Un homme d'affaires italien soupçonné de fraude arrêté en Suisse

le
0

ROME, 25 avril (Reuters) - La police suisse a arrêté un homme d'affaires italien opérant dans les secteurs de l'énergie et du luxe soupçonné de fraudes financières qui se chiffreraient en milliards d'euros, a-t-on appris auprès des autorités du canton du Tessin. Marco Marenco, dont la justice italienne demande l'extradition, a été arrêté vendredi à Lugano, la principale ville du canton. La justice du Tessin n'a pas précisé les accusations qui le visent et aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de la justice italienne. Marenco a détenu par le passé des parts importantes de la société italienne Borsalino, fabricant de chapeaux de luxe. Il était également présent dans le capital de K.R. Energy, une compagnie italienne du secteur de l'énergie, et de la société suisse OTI Energy. Chez Borsalino, un responsable a déclaré samedi que la société n'était nullement impliquée dans la fraude reprochée à Marenco. Il a refusé de dire si l'homme d'affaires avait toujours des parts dans la société mais précisé qu'il n'y occupait plus aucune fonction exécutive depuis 2008. (Isla Binnie avec Katharina Bart à Zurich; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant