Un homme armé s'introduit dans les studios de la TV néerlandaise

le
0

(Actualisé avec précision sur l'homme) AMSTERDAM, 30 janvier (Reuters) - Un Néerlandais de 19 ans armé d'un pistolet s'est introduit jeudi soir dans les locaux de la chaîne de télévision néerlandaise NOS en exigeant de pouvoir passer à l'antenne, mais a été rapidement maîtrisé par la police. Portant un costume sombre et une cravate, le jeune homme a pénétré sur un plateau de télévision après avoir menacé de son arme un gardien, ont rapporté des témoins. Il disait que s'il ne passait pas à l'antenne, des bombes allaient exploser en plusieurs points des Pays-Bas. Des images diffusées par la télévision néerlandaise montrent l'homme entrant dans le studio avec un pistolet derrière le dos. Il avait l'intention de s'adresser au pays sur le plateau du journal télévisé le plus populaire du pays, mais un gardien chargé de la sécurité a eu la présence d'esprit de le conduire dans un studio vide. La police n'a alors eu aucun mal à obtenir sa reddition. L'homme réside à Pijnacker, une ville du centre des Pays-Bas, située près de Delft, ont indiqué les autorités, sans donner plus d'information. Selon certaines informations de presse, il s'agirait d'un étudiant dont les parents sont récemment décédés. Il ne figurerait pas sur la liste des islamistes faisant l'objet d'une surveillance. L'homme est pour l'instant interrogé et pourrait être mis en examen pour enlèvement, possession d'arme à feu et menace des personnes avec une arme, a déclaré le procureur Johan Bac lors d'une conférence de presse. Il n'y a pas eu de blessés mais la chaîne de télévision NOS a dû annuler ses deux principaux journaux télévisés du soir. Les motivations de l'agresseur sont peu claires. "Les choses qui vont être dites sont d'une très grande importance mondiale", a-t-il dit à un moment. La police a passé les locaux au peigne fin, à la recherche d'éventuels explosifs, mais n'a rien trouvé, a indiqué une porte-parole. (Thomas Escritt et Toby Sterling; Eric Faye et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant