Un homme accuse les cochons de l'avoir rendu sourd

le
0
Un employé d'une porcherie du Jura attaque en justice son ancien employeur coupable, selon lui, de ne l'avoir protégé des cris des cochons sur son lieu de travail.

Serge Personeni, 59 ans, a travaillé vingt ans dans des porcheries de Franche-Comté. Ce mercredi, il réclame devant un tribunal de Lons-le-Saunier, dans le Jura, des indemnités de la part de son ancien employeur, les salaisons Pelizzari. La raison? Il affirme être devenu sourd à cause des cris des cochons sur son lieu de travail. Mesurée à 35 decibels, sa surdité a été reconnue comme maladie professionnelle l'année dernière.

«Ce qui m'a rendu sourd, c'est le bruit des machines qui préparent les repas et surtout celui des 4000 cochons dont je m'occupais. On recevait des porcelets pour l'engraissage, qui ont des cris très stridents et les cochons hurlaient quand ils entendaient qu'on préparait la nourriture», raconte le quinquagénaire qui porte aujourd'hui des appareils auditifs. Et d'ajouter: ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant