Un haut responsable pakistanais se rendra en Inde le 23 août

le
0

ISLAMABAD, 13 août (Reuters) - Le plus haut responsable de la politique étrangère pakistanaise a confirmé jeudi qu'il se rendrait en Inde le 23 août pour des discussions sur les questions de sécurité, la première tentative depuis des mois de relance des pourparlers entre les deux pays, en dépit de violences sporadiques à leur frontière. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, et son homologue pakistanais, Nawaz Sharif, sont convenus de lancer un nouveau cycle de discussion lors d'une rencontre en Russie le mois dernier. Cette démarche est censée passer par des rencontres entre le conseiller à la sécurité nationale indien, Ajit Doval, et son homologue pakistanais, Sartaj Aziz, mais une série d'attaques d'activistes et d'incidents frontaliers ont fait craindre une remise en cause de l'accord ces dernières semaines. Sartaj Aziz a néanmoins assuré qu'il se rendrait à New Delhi la semaine prochaine. "Notre Premier ministre a toujours cru au dialogue en ce qui concerne l'Inde", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Je m'y rendrai donc ce mois-ci." L'Inde accuse depuis des années le Pakistan de pousser à la révolte des groupes musulmans séparatistes au Cachemire, une région musulmane revendiquée par les deux pays. Islamabad réplique qu'il ne leur apporte qu'un soutien moral et diplomatique face aux abus des forces de sécurité indiennes. (Mehreen Zahra-Malik et Asad Hashim; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant