Un haut responsable d'Al Qaïda tué par un drone au Yémen

le
0

SANAA, 5 novembre (Reuters) - Un haut dirigeant d'Al Qaïda et un chef local d'un groupe islamiste lié à Ansar al Charia ont été tués par un drone dans la nuit de mardi à mercredi dans le centre du Yémen, indiquent des sources tribales. Nabil al Dahab, responsable de la branche d'Ansar al Charia pour la province yéménite d'Al Baïda, a été abattu en même temps que quatre autres membres d'Al Qaïda, dont Chaouki al Badani, un des dirigeants d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) recherché par les Etats-Unis. Le département d'Etat américain considérait Badani comme un "terroriste de niveau mondial" et estimait qu'il était lié à deux tentatives d'attentats contre l'ambassade américaine à Sanaa et à un attentat suicide dans la capitale du Yémen qui avait tué plus de 100 soldats en 2012. Le gouvernement yéménite offrait une récompense de 100.000 dollars pour toute information concernant Badani et les autorités de ce pays le décrivaient comme l'un "des plus dangereux terroristes liés à Al Qaïda". Des frappes de drones américains ont tué au moins 10 membres présumés d'Al Qaïda mardi dans le centre de Yémen où les combats entre les activistes sunnites d'Ansar et les rebelles chiites houthis ont fait 10 morts, indiquent des responsables tribaux. (Mohammed Ghobari; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant