Un haut gradé chinois exclu de l'Assemblée populaire

le
0

PEKIN, 28 février (Reuters) - Liu Zheng, ancien administrateur adjoint du département de logistique générale de l'armée chinoise mis en cause dans une affaire de corruption, a été exclu de l'Assemblée populaire nationale, rapporte samedi la presse officielle. Le ministère de la Défense avait annoncé en janvier que ce haut gradé désormais privé de son immunité parlementaire, faisait l'objet d'une enquête pour "violation grave de la discipline du Parti", expression communément employée pour parler de corruption. Le président Xi Jinping, qui s'est engagé à pourchasser les "tigres" autant que les "mouches", a promis la plus grande fermeté face la corruption, notamment au sein de l'armée, dont plusieurs cadres de premier plan ont été limogés. C'est le cas de l'ancien général Gu Junshan, démis en 2012 de ses fonctions au département de logistique générale, et de l'ex vice-président de la Commission militaire centrale Xu Caihou. (Megha Rajagopalan, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant