Un haut-fonctionnaire aurait fait modifier une ligne TGV

le
5
Cet ancien haut fonctionnaire de Bercy aurait utilisé son influence pour détourner le tracé d'une ligne à grande vitesse qui devait traverser la propriété de sa mère, dans les Landes.

Un ancien conseiller de Christine Lagarde au ministère de l'Economie et des Finances a été mis en examen mardi pour prise illégale d'intérêts. François-Gilles Egretier est soupçonné d'avoir usé de sa position pour détourner le tracé de la ligne à grande vitesse qui doit relier Bordeaux à l'Espagne. Il aurait voulu l'empêcher de traverser un domaine familial, dans les Landes.

La ligne devait en effet passer sur une propriété de 30 hectares appartenant à la mère du haut fonctionnaire et située sur la commune d'Uchacq-et-Parentis. Mais le tracé, modifié et retenu en 2010, avait été relevé plus au nord. «Il s'avère que cela s'est fait sur l'initiative de ce conseiller», affirme Me Adrien Ville, l'avocat de l'association Les voix du fuseau nord, à l'origine de la plainte....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mittix le mercredi 1 mai 2013 à 10:06

    Pendons le !

  • m.bouil4 le mardi 30 avr 2013 à 19:15

    le goudron et les plumes, si c'est vrai

  • mlaure13 le mardi 30 avr 2013 à 18:07

    Ce sont eux...les plus pourris...il faut éradiquer cette "chienlit" ?!!!...

  • dhote le mardi 30 avr 2013 à 17:45

    C'est la preuve que ce sont les hauts fonctionnaires qui dirigent le pays.En son temps de Gaulle s'en plaignait déjà.

  • dotcom1 le mardi 30 avr 2013 à 17:36

    ... et attacher sa mère aux rails pour l'inauguration