Un haut dirigeant d'Airbus mis en examen

le
0
Le directeur commercial, l'Américain John Leahy, est soupçonné par la justice de délits d'initiés, un an après que l'Autorité des marchés financiers a blanchi tous les protagonistes de l'«affaire EADS».

Coup de théâtre dans l'affaire des délits d'initiés d'EADS. Le dossier n'est pas aussi clos qu'on aurait pu le croire. L'Autorité des marchés financiers (AMF) avait bouclé l'affaire en mettant hors de cause les 17 protagonistes de l'affaire. Mais l'information judiciaire ouverte fin 2007 à Paris reste toujours en cours et a déjà donné lieu, depuis plus de deux ans, à plusieurs mises en examen, dont celle de l'ancien co-président d'EADS, Noël Forgeard.

Un nouveau rebondissement est donc survenu ce vendredi. Le directeur commercial d'Airbus, l'Américain John Leahy, a été mis en examen pour délits d'initiés. L'«homme aux 8500 Airbus vendus» est soupçonné d'avoir bénéficié d'informations privilégiées sur les perspectives financières d'Airbus, plus pessimistes en interne qu'elles ne l'étaient pour le marché, ainsi que sur des retards sur les programmes du très gros porteur A380. Il aurait alors vendu 260.600 actions EADS issues de ses stocks-options en novemb

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant