Un hangar de la SNCF abritera le camp de migrants de Paris

le
0
Le hangar de la SNCF qui abritera le camp de migrants à Paris à partir de la mi-octobre 2016. 
Le hangar de la SNCF qui abritera le camp de migrants à Paris à partir de la mi-octobre 2016. 

La maire de Paris Anne Hidalgo a présenté la nouvelle structure d'accueil de migrants de la capitale que

Le Point avait annoncée dès la fin du mois d'août. Son ouverture est programmée pour la mi-octobre. Anne Hidalgo précise que le site parisien aura une capacité de « 400 lits à l'ouverture », qui sera portée à « 600 places d'ici à la fin de l'année ». Soucieuse de défendre avec fermeté ce projet politiquement controversé, Anne Hidalgo affirme : « Si d'autres sites doivent être créés, nous le ferons si nécessaire. »

Un hangar désaffecté de la SNCF accueillera 800 migrants, uniquement des hommes, sur un terrain vague situé près de la porte de la Chapelle au 70, boulevard Ney, dans le 18e à Paris. Dans ce lieu construit autour d'une grande bulle gonflable, comme l'a imaginé l'architecte Julien Beller, l'association Emmaüs Solidarité gérera l'accueil de jour des primo-arrivants.

Infirmiers et psychologues seront également présents pour apporter une aide adaptée à leur situation. « La vocation première est de mettre à l'abri les personnes en attendant qu'elles soient orientées », a annoncé Anne Hidalgo. La durée moyenne du séjour ne doit pas dépasser une semaine, l'objectif étant d'orienter les exilés vers les solutions adaptées à chaque situation. Les personnes qui veulent déposer une demande d'asile seront prises en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant