Un groupe kurde revendique l'attaque contre un aéroport d'Istanbul

le
0
    ANKARA, 26 décembre (Reuters) - Un groupuscule kurde 
autrefois lié au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) a 
revendiqué samedi l'attaque au mortier qui a visé mercredi le 
deuxième aéroport d'Istanbul, tuant un employé. 
    Dans un communiqué, les Faucons de la liberté du Kurdistan 
(TAK) disent avoir mené cette attaque contre l'aéroport Sabiha 
Gokcen, situé sur la rive asiatique du Bosphore, dans laquelle 
cinq avions avaient par ailleurs été endommagés. 
    TAK, qui avait revendiqué en 2012 une attaque contre un 
autocar de l'armée dans le sud-est du pays à majorité kurde, dit 
ne plus être lié au PKK mais les deux groupes sont classés sur 
la liste des organisations terroristes par la Turquie et les 
Etats-Unis. 
    L'attaque de mercredi a été menée alors que de violents 
affrontements opposent les forces de sécurité turques aux 
combattants du PKK dans le sud-est du pays. 
     
 
 (Gulsen Solaker and Ece Toksabay; Tangi Salaün pour le service 
français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant