Un groupe d'extrême gauche revendique l'attentat d'Istanbul

le
1

ISTANBUL, 2 janvier (Reuters) - Le groupe d'extrême gauche DHKP-C a revendiqué vendredi l'attaque à la grenade menée la veille contre des policiers près des bureaux du Premier ministre turc Ahmet Davutoglu à Istanbul. Dans un communiqué publié sur internet, le Parti-Front de libération du peuple révolutionnaire précise avoir voulu venger la mort de Berkin Elvan, 15 ans, blessé à la tête lors d'une manifestation anti-gouvernementale et qui a succombé en mars dernier après neuf mois de coma. Le DHKP-C avait également revendiqué un attentat suicide contre l'ambassade des Etats-Unis l'an dernier. Un homme portant une arme automatique a été interpellé jeudi près des bureaux du Premier ministre à Istanbul après avoir lancé une grenade en direction de policiers. L'engin n'a pas explosé. ID:nL6N0UG0GC (Ece Toksabay, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le vendredi 2 jan 2015 à 15:41

    un zeste de rat-clure de b0lch0 ..mélangé à un zeste de barbu ..voilà le fier combattant de l'avenir