Un graffiti à Louxor indigne les internautes chinois

le
0
Un adolescent chinois a tagué son nom dans l'enceinte du temple d'Amenhotep III, à Louxor, en Égypte. Il a été conspué sur Internet.

Correspondant à Pékin

C'est pour l'égyptologie, ou plutôt pour l'insulte qui lui a été faite, que l'Internet chinois s'est passionné ce week-end. Il n'y pas mort d'homme, cette fois-ci, mais les internautes se sont enflammés pour le «crime» d'un adolescent chinois, ayant apposé un graffiti sur un monument de Louxor, vieux de plus de 3000 ans. Tout est parti d'un post d'un autre touriste chinois sur Weibo. Sous le pseudo «Kongyouwuyi», celui-ci a mis en ligne une photo montrant des caractères chinois barbouillant le corps du Dieu Amon, dans l'enceinte du temple d'Amenhotep III. «Ding Jinhao a visité ce lieu» était-il écrit. «Ce fut le moment le plus triste et le plus honteux que j'ai connu en Égypte, commentait Kongyouwuyi, je me suis excusé pour cela auprès de notre guide».

Immédiatement, la «chasse à la cha...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant