Un gouvernement qui fait la part belle aux élus

le
0
INFOGRAPHIE - Trois ministres sur quatre devraient se présenter aux élections législatives des 10 et 17 juin. Ceux qui seront battus devront démissionner, a annoncé le premier ministre, Jean-Marc Ayrault.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie.

Le dépôt des candidatures ne sera clos que vendredi soir, laissant planer un doute sur certaines candidatures. Mais trois ministres sur quatre devraient se présenter aux législatives des 10 et 17 juin. La composition du premier gouvernement de Jean-Marc Ayrault, qui fait la part belle aux députés (22 au total), augurait de cette présence en force des nouveaux ministres aux législatives. À une exception près: Arnaud Montebourg, député de Saône-et-Loire et président du conseil général, a annoncé il y a longtemps déjà qu'il ne se représenterait pas pour se mettre en conformité avec ses convictions contre le cumul des mandats. Maintenant ministre, il devrait vraisemblablement régler sa succession à la tête du département.

La règle édictée mercredi soir par Jean-Marc Ayrault, annonçant que les ministres candidats qui seraient battus aux législatives devront démissionner, a pu en faire réfléchir plus d'un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant