«Un geste qui rentre dans le cadre d'un délire»

le
0
INTERVIEW - Alors que Xavier Dupont de Ligonnès est devenu le suspect numéro 1 du drame de Nantes, le Dr Xavier Laqueille, psychiatre et chef de service à l'hôpital Sainte-Anne à Paris, envisage l'hypothèse d'un «homicide altruiste».

LE FIGARO : Dans l'hypothèse où c'est bien le père de famille qui serait l'auteur du drame de Nantes, comment expliquer un tel passage à l'acte ?

Dr Xavier LAQUEILLE : Au vu des éléments publiés dans la presse, et avec la grande réserve d'une absence d'examen clinique, on peut dire que nous ne sommes pas en face d'un acte moralement répréhensible, mais semble-t-il, d'un passage à l'acte entrant dans le cadre d'un trouble d'allure délirante - le suspect aurait confié travailler pour les services secrets -. Les passages à l'actes criminels sont habituellement sous-tendus par une conviction délirante.

Qu'est-ce qu'un acte hallucinatoire ?

C'est un geste qui rentre dans le cadre d'un délire. Typiquement, le sujet pense qu'il est persécuté, par exemple par des services secrets. Dans sa logique, son acte constitue une réponse à l'agression dont il se croit victime.

Je me souviens d'un patient qui était persuadé être poursuivi par les renseignements algériens. Il se promen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant