Un geste dès juin sur le barème de l'impôt sur le revenu

le
12
VERS UNE RÉÉVALUATION DU BAS DE BARÈME DE L'IMPÔT POUR LES BAS SALAIRES
VERS UNE RÉÉVALUATION DU BAS DE BARÈME DE L'IMPÔT POUR LES BAS SALAIRES

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Le gouvernement s'apprête à introduire dans la loi de finances rectificative pour 2014 une réévaluation du bas de barème de l'impôt sur le revenu afin de soutenir le pouvoir d'achat des bas salaires, a-t-on appris de source gouvernementale.

Le gel du barème de l'impôt sur le revenu, décidé sous le mandat de Nicolas Sarkozy et prolongé après l'arrivée au pouvoir de François Hollande, avait rendu redevables de l'impôt sur le revenu de nombreux ménages modestes jusqu'alors épargnés du paiement de cet impôt.

De nombreux membres du gouvernements font l'analyse que la mise à contribution de ménages très modestes a eu un effet déterminant dans la montée du "ras-le-bol fiscal" identifié dans l'opinion en 2013.

"Pour les ménages, dès 2014, il y aura une mesure supplémentaire qui va être prise pour que dans la loi de finances rectificative on puisse encore améliorer le bas du barème de l'impôt sur le revenu", a dit une source gouvernementale sans donner plus de détails sur l'ampleur de la mesure.

Ce geste vers les bas salaires est conforme à l'engagement pris par Manuel Valls mercredi devant les députés avant le vote de confiance sur le pacte de stabilité 2014-2017.

Le Premier ministre avait promis "pour les ménages aux revenus modestes, pour les bas salaires encore, une mesure fiscale de soutien au pouvoir d?achat (...) dès cet automne".

Lors de la présentation à la presse du programme de stabilité, le ministre des Finances Michel Sapin a parlé de "limiter les effets qui font entrer les ménages modestes dans le barème d?imposition".

(Avec Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • miez1804 le vendredi 2 mai 2014 à 17:27

    Pitié, arretez avec vos "gestes" et votre justice sociale, il y on a marre de payer pour les feignants!K.U.N.N.A.R.D.S

  • M2766070 le vendredi 2 mai 2014 à 15:09

    y aura surtout l émergence de certains partis qu on muselent depuis 2.3 ans .. tiens, au hasard l UPR et toc !!!!

  • Alexccar le vendredi 2 mai 2014 à 14:46

    Le livret d'accueil "Vivre en France" diffusé par le ministère de l'Immigration est édifiant sur ce que perçoivent les immigrés. C'est autant dont les français n'ont pas droit!

  • Alexccar le vendredi 2 mai 2014 à 14:44

    POUR INFO: 1.157 EUR de retraite pour les étrangers n'ayant jamais travaillé en France !Information del'AGIRC et ARCCO ... silence médiats et silence des socialos. Votez comme il faut aux européennes!

  • Alexccar le vendredi 2 mai 2014 à 14:41

    Je vous invite à lire VALEURS ACTUELLES pour comprendre ce que vous coute cette immigration de masse, lisez... La fraude CPAM = 14 milliards, selon l’EHFCN, un organisme européen de lutte contre la fraude. L’immatriculation sociale frauduleuse permettant de toucher indûment des prestations : 12 milliards ETC...

  • M1531771 le vendredi 2 mai 2014 à 14:31

    Allé, encore toujours les mêmes à qui on va encore donner !!! MER.DE ! MER.DE 8 MER.DE !

  • Math0606 le vendredi 2 mai 2014 à 14:31

    Votez correctement pour les européennes ... visiblement ils n'ont toujours pas compris après la débâcle des municipales ... Il faut donc faire encore mieux et éviter au maximum le PS et l'UMP. Et il n'y a pas que le FN dans la vie, n'importe quel autre parti extrême fera l'affaire, tant que ce n'est ni le PS ni l'UMP !!!

  • dotcom1 le vendredi 2 mai 2014 à 14:04

    Toujoues les même planqués qui profitent des cadeaux fiscaux. Les 50 milliards, se sera les pigeons de la classe moyenne qui les règleront...

  • M156470 le vendredi 2 mai 2014 à 13:59

    FITTOTO -- Granulé 1er nous prend pour des billes... Il faut baisser les impôts et vite ! Pas seulement celui des pauvres mais aussi ceux de la classe moyenne qui n'en peut plus de travailler pour les autres...

  • M6688354 le vendredi 2 mai 2014 à 13:55

    Impôts, retraites, les classes moyennes sont la vache à lait de ce gouvernement.

Partenaires Taux