Un général iranien des Gardiens de la révolution tué en Irak

le
0

DUBAI, 28 décembre (Reuters) - Des tireurs embusqués ont tué un général iranien des Gardiens de la révolution qui formait des militaires irakiens et des miliciens chiites à la lutte contre les djihadistes de l'Etat islamique, dans la ville irakienne de Samarra, ont rapporté dimanche les médias officiels iraniens. Le général Hamid Taqavi, qui a pris part à la guerre Iran-Irak de 1980 à 1988, a été abattu par des individus dissimulés derrière un transformateur électrique, dans cette ville au nord de Bagdad qui abrite des sanctuaires chiites, ont ajouté ces médias en citant un communiqué des Gardiens de la révolution. Plusieurs personnes ont également été blessés par les tirs. "Taqavi est devenu un martyr, tombé en accomplissant son devoir de conseiller militaire dans la lutte contre les terroristes révisionnistes de Daech (l'Etat islamique) (...)", lit-on sur le site officiel du ministère iranien de la Défense. Un nombre indéterminé de conseillers et de combattants iraniens protègent les sanctuaires chiites d'Irak et de Syrie des attaques des djihadistes sunnites. L'Iran a envoyé des renforts en Irak pour bloquer la progression des djihadistes de l'Etat islamique en direction de Bagdad ces derniers mois, à la demande du gouvernement irakien et de dignitaires chiites. (Mehrdad Balali; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant