Un général égyptien tué par une bombe dans le Nord-Sinaï

le , mis à jour à 18:18
0

LE CAIRE, 27 mai (Reuters) - Un général égyptien a été tué mercredi par l'explosion d'une bombe posée en bordure de route dans la Nord-Sinaï, a annoncé le ministère de l'Intérieur. L'attentat contre le général Ahmed Ibrahim n'a pas été immédiatement revendiqué. Le Nord-Sinaï et le théâtre d'une insurrection islamiste qui s'est renforcée depuis l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013 et son remplacement par Abdel Fattah al Sissi, alors chef d'état-major des forces armées élu depuis à la présidence. Des centaines de policiers et de soldats égyptiens y ont été tués dans des attaques menées notamment par le groupe Province du Sinaï, l'ex-Ansar Baït al Makdis qui a fait allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). Les autorités égyptiennes ont prolongé en avril de trois mois l'état d'urgence décrété en octobre. (Yara Bayoumy,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant