Un général des Gardiens de la révolution iraniens tué à Alep

le
0
    31 août (Reuters) - Un général des Gardiens de la 
révolution, l'unité d'élite de l'armée iranienne, a été tué 
mardi près d'Alep, dans le nord de la Syrie, rapporte mercredi 
le site d'informations iranien Tasnim.     
    Ahmad Gulani, un vétéran de la guerre Iran-Irak dans les 
années 1980, a été tué au combat par des "terroristes takfiris", 
précise Tasnim en utilisant le terme employé par les chiites 
pour qualifier les extrémistes sunnites. 
    L'Iran et ses alliés chiites, dont le Hezbollah libanais, 
soutiennent militairement le président syrien Bachar al Assad, 
issu de la communauté alaouite, une branche du chiisme, face aux 
rebelles majoritairement sunnites. 
    Téhéran a annoncé la mort d'une demi-douzaine de généraux et 
de bien plus d'officiers de rang inférieur en Syrie. D'après un 
décompte du Washington Institute for Near East Policy arrêté en 
mars dernier, au moins 342 Iraniens ont été tués sur le front 
syrien depuis janvier 2012. 
 
 (Babak Dehghanpisheh; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant