Un gène en cause dans l'infertilité masculine

le
0
Environ 20% des hommes dans le monde seraient porteurs de cette mutation génétique qui fragilise les spermatozoïdes.

La découverte pourrait concerner de nombreux couples. Une équipe internationale de chercheurs a mis en évidence le rôle d'un gène dans des cas d'infertilité masculine. Quand les individus héritent du gène DEFB126 à la fois de leur père et de leur mère, la surface de leurs spermatozoïdes est dépourvue d'une protéine qui les aide en temps normal à franchir le col de l'utérus. Les gamètes meurent sans avoir pu atteindre les trompes où a lieu la fécondation. Près de 20% des hommes présenteraient cette mutation génétique dans le monde, estiment les chercheurs. Le fait de porter un seul variant du gène n'aurait en revanche pas de conséquence sur la fertilité.

L'étude parue dans Science Translational Medicine a été conduite auprès de 500 couples de jeunes mariés chinois, sur deux ans. Les hommes porteurs du gène ne sont pas dans l'incapacité d'avoir des enfants, mais leurs spermatozoïdes ont 20% de chances en moins de parvenir jusqu'à l'utérus. De nombreux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant