Un garde-frontière saoudien tué par des tirs provenant du Yémen

le
0

RYAD, 2 avril (Reuters) - Un garde-frontière saoudien a été tué et dix autres blessés dans des tirs à la frontière entre le Yémen et l'Arabie saoudite, a annoncé jeudi le ministère de l'Intérieur cité par l'agence officielle de presse saoudienne SPA. L'incident s'est produit dans la province d'Asir, dans le sud-ouest de l'Arabie, qui jouxte la région de Saada, le fief historique des miliciens chiites Houthis. Les tirs provenaient d'un secteur montagneux du Yémen, précise SPA. Le caporal Salman Ali Yahya al Maliki est le premier membre des forces saoudiennes de sécurité tué depuis que l'Arabie saoudite a déclenché le 26 mars une offensive aérienne au Yémen pour stopper l'avancée des Houthis et de leurs alliés de l'armée restés fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh. (Ahmed Tolba; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant