Un gang de faux rabbins arrêté près de Paris

le
0

PARIS (Reuters) - Trois hommes soupçonnés d'avoir attaqué des bijouteries déguisés en rabbins ont été interpellés dans le Val-de-Marne, a annoncé vendredi la préfecture de police.

Les suspects, âgés de 19 et 20 ans, étaient recherchés pour des attaques ou tentative commises depuis mai dernier à Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice et Créteil, où se trouvent plusieurs synagogues.

La bande aurait récolté 100.000 euros de butin.

Le mode opératoire variait peu : un homme, déguisé en rabbin, pénétrait dans l'établissement et un complice pouvait lui emboîter le pas ou bien l'attendait à l'extérieur, indique la préfecture de police dans un communiqué.

L'auteur principal menaçait le gérant d'une arme de poing voire d'une bombe lacrymogène puis exigeait l'ouverture des vitrines et en dérobait le contenu. Les agresseurs s'enfuyaient ensuite à scooter.

Le premier braquage a eu lieu en mai à Saint-Maur-des-Fossés ou le propriétaire, ouvrant sans méfiance, a été aussitôt dévalisé.

Selon Europe 1, la deuxième attaque, le 4 août, a échoué, un proche du bijoutier, intrigué par la fausse barbe, mettant en fuite les agresseurs. Ces derniers ont toutefois récidivé quelques kilomètres plus loin à Saint-Maur, avec succès.

Deux hommes apparemment armés ont aspergé la responsable de la boutique de gaz lacrymogènes et l'ont enfermée dans l'arrière-boutique.

Selon la police, une ultime surveillance, jeudi, a permis de surprendre les deux auteurs principaux au moment où ils montaient dans une voiture conduite par un troisième homme à Vitry-sur-Seine.

Des bombes lacrymogènes, une arme de poing factice et une kippa ont été découvertes dans le véhicule. Au cours des perquisitions, des bijoux et une mallette d'emballage d'une arme de poing ont été saisis.

Gérard Bon, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant