Un Francilien sur quatre respire mal

le
1
INFOGRAPHIE - Les principaux axes routiers de la région ainsi que la capitale sont particulièrement touchés par cette concentration de particules fines.

En 2011, près de 3 millions de Franciliens, soit 1 sur 4, ont été exposés à des niveaux de pollution dépassant les seuils autorisés, d'après le dernier bilan annuel de la qualité de l'air réalisé par l'association Airparif. Les principaux axes routiers de la région ainsi que la capitale sont particulièrement touchés par cette concentration de particules fines, dont plus d'un tiers sont émises par des véhicules diesel. La rive droite de la Seine est davantage touchée que la rive gauche...


LIRE AUSSI:

» Les véhicules polluants exclus des grandes villes

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le vendredi 16 mar 2012 à 15:59

    JPi - Pour bien respirer payons nos dettes. L'intéret de la dette France est de 57 milliards d'euros par an. Le surendettement fait que la dette augmente de 90 milliards chaque année. On pourrait dire augmente 'automatiquement'. Que propose le Sarkollande devant une dette de 1.700 milliards ? De minables impôts à 500 millions de rapport 'possible'mais pas sur. Tristounet, asphyxiant.