Un Français travaillant au Nigeria enlevé

le
0
UN FRANÇAIS ENLEVÉ AU NIGERIA DANS L'ÉTAT DE KATSINA
UN FRANÇAIS ENLEVÉ AU NIGERIA DANS L'ÉTAT DE KATSINA

KANO, Nigeria (Reuters) - Un ressortissant français travaillant pour le groupe d'énergies renouvelables Vergnet a été enlevé au Nigeria dans la nuit de mercredi à jeudi, a-t-on appris auprès de la police locale et de l'entreprise.

Une porte-parole de Vergnet en France a précisé que le groupe était en contact avec le ministère français des Affaires étrangères "qui a pris l'affaire en main".

L'entreprise construit actuellement une ferme éolienne dans l'Etat de Katsina où son salarié a été enlevé.

Aminu Sadiq Abubakar, porte-parole de la police, a précisé qu'un ressortissant français avait été enlevé après l'attaque de la résidence où logent des ingénieurs de la société par une trentaine d'hommes armés, près de la ville de Katsina.

Un policier et un agent de sécurité chargé de la protection des ingénieurs ont été tués lors de l'assaut de la résidence. Le poste de police de la localité a été attaqué avec des explosifs et des détenus ont été libérés, a-t-il ajouté.

L'Etat de Katsina est situé dans le nord du pays, non loin de la frontière avec le Niger. Un britannique et un Italien, qui avaient été enlevés en mai 2011 dans la zone frontière avec le Niger et le Bénin, ont été tués en mars dernier par leurs ravisseurs lors d'une opération visant à les libérer.

Londres a classé officiellement le mois dernier un groupe islamique basé au Nigeria comme organisation terroriste, soulignant ses liens avec Al Qaïda.

Isaac Abrak; avec John Irish à Paris et Mourad Guichard à Orléans, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant