Un Français sur vingt a tenté de se suicider

le
0
Les femmes sont plus concernées que les hommes. Les individus les plus susceptibles d'avoir des pensées suicidaires sont souvent isolés, pauvres, au chômage ou ayant subi des violences.

En France, où presque un décès sur 50 est un suicide, 5,5% des 15-85 ans déclarent avoir déjà fait une tentative au cours de leur vie, selon une enquête du Baromètre santé 2010.

Cette tendance est globalement stable depuis 2000, selon une étude de l'Inpes publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) mardi, mais on note toute de même une légère augmentation des tentatives admises sur l'année écoulée (0,5% en 2010 contre 0,3% en 2005). Les femmes sont plus nombreuses à avoir tenté de mettre fin à leur jour (7,6%), contre 3,2% des hommes. En revanche, ces derniers sont surreprésentés dans les décès enregistrés, notamment en raison des méthodes plus violentes qu'ils emploient (pendaison, armes à feu...). Les périodes de la vie où l'individu est le plus susceptible de passer à l'acte sont l'adolescence pour les femmes (15-19 ans) et l'entrée dans l'âge adulte pour les hommes (20-25 ans).

En 2009, 10.464 décès par suicide ont été enre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant