Un Français sur trois saisit son smartphone dès le réveil

le
4
Dans les transports publics, l'usage des téléphones mobiles atteint un record en France, selon une étude d'Ericsson.

Quels comportements avons-nous avec nos smartphones? Comment sont-ils entrés dans nos vies? Comment sont-ils utilisés? Répondre à ces questions, au moyen d'enquêtes approfondies, permet au groupe suédois Ericsson, premier fabricant mondial d'équipements de télécoms mobiles, d'améliorer ses offres pour les opérateurs. «Nous représentons 1,1 milliard de personnes sur la planète, qui utilisent nos équipements, nous avons donc une certaine légitimité à étudier les usages des smartphones dans le monde entier», explique Michael Björn, directeur de recherche au ConsumerLab d'Ericsson, à Stockholm. «En France, un tiers des personnes qui ont un smartphone le touchent dès le réveil. Il en va de même lorsqu'ils se couchent», explique l'expert. La raison est simple. Un tiers des détenteurs de smartphones utilisent la fonction réveil du smartphone, activée au coucher et éteinte en se levant.

De plus, les Français arrivent en tête, devant les Suédois, les Allemands, les Britanniques et les Américains, pour utiliser leur smartphone pendant leurs transports, pour aller et revenir du travail ou de l'école. «En moyenne, 65% de la population utilise son smartphone pendant les transports car, en moyenne, les Français passent six heures par semaine dans les transports publics, ce qui est davantage que dans les autres pays étudiés», ajoute Michael Bjorn. Mais la moitié de la population estime avoir rencontré des problèmes avec son smartphone au cours de la semaine précédente, car la connexion à Internet était inexistante ou lente ou qu'une application est tombée en panne. De ce fait, «seulement 51% des utilisateurs sont très satisfaits de la qualité du service, ce qui est relativement peu», ajoute Michael Björn.

Nouveaux services

Toutefois, «la France comble son retard dans l'usage de l'Internet mobile sur les autres pays. Le taux d'équipement en smartphones est encore relativement plus faible en France qu'en Allemagne, en Suède ou en Grande-Bretagne». Et comme les comportements évoluent, avec cet usage croissant à l'Internet mobile, les consommateurs sont plus favorables à l'usage de nouveaux services. Près des trois quarts de la population parisienne, détentrice de smartphones, se disent favorables à intégrer des cartes d'enregistrements pour l'avion, le train ou la carte de transports publics dans leur smartphone. Air France et la SNCF permettent déjà l'utilisation de ces services. Mais dans le métro parisien, les accords pour le déploiement de la 3G viennent juste d'être signés.

Cette étude est d'autant plus pertinente qu'elle se fonde sur trois enquêtes qui portent sur une population totale de 3900 Français.

LIRE AUSSI:

» Les smartphones font exploser le marché de la photographie

» Smartphone et Wi-Fi pour gérer votre maison

» Le marché de la publicité sur les mobiles devrait croître

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TONAR22 le samedi 29 sept 2012 à 12:00

    des tarés ! pour vivre heureux vivons cachés et ... couchés avec une belle ...

  • jpdeniel le vendredi 28 sept 2012 à 08:28

    mais qui ? qui a du temps à perdre pour répondre à ces études ?? je comprends pas !

  • md24750 le vendredi 28 sept 2012 à 05:38

    bin moi qui croyais que c'était le pipi ?

  • VivV le jeudi 27 sept 2012 à 21:42

    Il était où, sous l'oreiller