Un Français sur deux actif sur Facebook

le
0
Un Français sur deux actif sur Facebook
Un Français sur deux actif sur Facebook

(AFP) - Facebook a franchi mardi la barre des 30 millions d'utilisateurs actifs en France par mois, soit 2 millions de plus qu'en novembre 2014, a annoncé le groupe.

Sur ce total 24 millions utilisent Facebook sur mobile contre 21 millions en novembre. Les utilisateurs actifs sont ceux qui postent ou partagent des contenus ou "aiment" un article au moins une fois dans le mois. 

Le 28 août, le réseau social américain avait dépassé pour la première fois le milliard d'utilisateurs en une journée. Il compte environ 1,5 milliard d'utilisateurs dans le monde dont 800 millions sur mobile.

Encore plus qu'ailleurs, la vidéo est en France le moteur n°1 du réseau : le nombre de vidéos postées sur Facebook France a doublé en un an (+93%) contre +75% au niveau mondial. 

"Parmi les Français qui regardent Facebook tous les jours, plus de 50%  regardent une vidéo", a souligné Laurent Solly, directeur général de Facebook France, citant un chiffre de janvier. 

Les Français regardent en particulier des sites dédiés aux jeunes (Buzzfeed, Konbini, Melty...), de grands médias (L'Equipe, les Echos, Canal+, TF1...), et partagent beaucoup des vidéos promotionnelles qui accompagnent le lancement de grands films.

Quant à la publicité, les contenus de leur page - leur fil d'actualité, ou "timeline" -- sont composés "5 à 7% de liens sponsorisés en moyenne", a expliqué Laurent Solly. "C'est un pourcentage qui est voulu, notre stratégie publicitaire est de ne pas surcharger la timeline de post sponsorisés".

Les dix sujets les plus discutés sur Facebook France en 2014 allaient des plus graves aux plus légers : en tête la Coupe du Monde, puis François Hollande, Pharrell Williams, l'Olympique de Marseille, Stromae, Game of Thrones, les 70 ans du débarquement, la mort de Robin Williams, le conflit à Gaza et l'Ice Bucket Challenge. 

Au niveau mondial, environ 20% du temps sur mobile se passe sur Facebook, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant