Un Français probablement parmi les tueurs de l'Etat islamique

le
0

PARIS, 17 novembre (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a confirmé lundi la "très forte probabilité" de la présence d'un Français parmi les djihadistes de l'Etat islamique qui ont égorgé une quinzaine de prisonniers syriens, comme le montre une vidéo diffusée dimanche. La vidéo dure un quart d'heure et montre les décapitations d'au moins quatorze prisonniers présentés comme des soldats fidèles au président syrien Bachar al Assad, notamment des pilotes de l'armée de l'air. "La vidéo diffusée a été analysée par nos services de renseignement, cette analyse tend à établir avec une très forte probabilité qu'un ressortissant français a pu participer directement à la commission de ces crimes abjects", a déclaré Bernard Cazeneuve lors d'un point presse. "Les investigations se poursuivent mais une forte présomption existe qu'il pourrait s'agir de Maxime Hauchard, né en 1992, originaire d'une localité du département de l'Eure et parti en Syrie en août 2013", a-t-il ajouté. Dans cette vidéo diffusée sur internet, les djihadistes de l'Etat islamique revendiquent l'assassinat de Peter Kassig, un travailleur humanitaire américain de 26 ans enlevé en octobre 2013 en Syrie. Barack Obama a confirmé dimanche la mort de Peter Kassig. ID:nL6N0T60C3 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant