Un fournisseur d'Apple épinglé pour emploi de mineurs en Chine

le
2
Un fournisseur d'Apple épinglé pour emploi de mineurs en Chine
Un fournisseur d'Apple épinglé pour emploi de mineurs en Chine

Apple n'arrive décidément pas à se débarrasser de ses démons chinois : le géant américain est une nouvelle fois pointé du doigt pour une affaire d'emploi de mineurs. Le rapport d'une ONG publié ce lundi fait notamment état de trois fournisseurs du fabriquant d'iPhone qui font travailler des enfants et abusent des heures supplémentaires. En janvier dernier, la marque à la pomme avait déjà désavoué l'un de ses fournisseurs chinois pour ces mêmes raisons et assuré qu'elle serait plus vigilante. Apple avait alors pris la décision de rompre avec les sous-traitants soupçonnés et de les dénoncer aux autorités.

De 66 à 69 heures travaillées par semaine

A l'époque, c'était son dernier audit annuel qui avait mis en lumière nombre d'irrégularités chez plusieurs partenaires. Cette fois, l'organisation de défense des droits des travailleurs China Labor Watch, basée aux Etats-Unis, s'en est chargé. Selon l'ONG, 70 000 employés des trois sites de production de Pegatron travaillent en moyenne 66, 67 et 69 heures par semaine. De «nombreux» travailleurs de ces usines sont âgés de moins de 18 ans, certains étant recrutés en tant que stagiaires.

Les heures supplémentaires sont obligatoires en cas de période de production chargée, dénonce China Labor Watch. Sur son site Internet, Apple affirme exiger de ses fournisseurs en Chine une durée maximum de travail de 60 heures hebdomadaires ainsi que des heures supplémentaires facultatives. Le fabricant de l'iPhone et de l'iPad interdit également le recours à des mineurs sur les chaînes de production.

La marque à la pomme a très vite réagi suite au rapport de China Labor Watch et assure dans un communiqué qu'elle va «sur le champ» enquêter, en précisant avoir «pris connaissance pour la première fois» de ces accusations. «Nous sommes fiers du travail que nous effectuons avec nos fournisseurs afin de révéler les problèmes et d'améliorer les conditions de travail des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • illuss le lundi 29 juil 2013 à 15:39

    APPLE c'est pas un peu la pomme d'Adam et Eve ?Leur péché mignon; c'est le pognon

  • silsil le lundi 29 juil 2013 à 14:34

    ils sont innocents les ricain :) MDR