Un fort séisme frappe le Japon : une vingtaine de blessés

le
0
Un fort séisme frappe le Japon : une vingtaine de blessés
Un fort séisme frappe le Japon : une vingtaine de blessés

Un fort séisme de magnitude 6,8 s'est produit ce samedi au Japon, dans la préfecture de Nagano (centre-nord), secouant violemment un large périmètre et faisant au moins 20 blessés blessés. Vingt-et-une personnes ont été ensevelies sous les décombres de maisons détruites mais on pu être secourues, ont indiqué la chaîne de télévision NHK et l'agence Kyodo, citant la police.

 Le tremblement de terre s'est produit vers 22h08 locales (14h08 heure française) avec une faible profondeur de seulement 10 km, provoquant des coupures d'électricité et l'interruption d'une partie du trafic ferroviaire, mais n'engendrant a priori pas de risque de tsunami. Plus de 20 répliques se sont produites ensuite dans la même zone, dont une de magnitude 4,3 fortement ressentie à 22h37 locales (14h37 heure française).

Un responsable de l'Agence météorologique japonaise a indiqué que les autorités étaient «préoccupées par l'ampleur des dégâts subis par les maisons et les immeubles». Le séisme a notamment détruit cinq habitations dans le village de Hakuba, dans la préfecture de Nagano, faisant au moins deux blessés selon la police. La police et les responsables municipaux ont souligné que les secours poursuivaient leurs recherches, travaillant dans l'obscurité.

«Des chutes de pierres et glissements de terrain sont à redouter, il faut donc faire très attention d'autant que des secousses fortes peuvent survenir dans les heures et jours prochains», a prévenu le sismologue de l'agence météorologique. L'agence a prévenu que les maisons déjà endommagées par le séisme risquaient de subir encore d'autres dégâts en raison de répliques.

Les centrales sous surveillance

«Il s'agit d'un des plus importants séismes de ces 100 dernières années dans cette région en termes de magnitude, le précédent datant de 1987», a expliqué un sismologue de l'agence de météo lors d'une conférence de presse.

Le système d'alerte précoce a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant