Un fort séisme ébranle le nord est-du Japon

le
0
Aucun dégât n'a été signalé dans cette région déjà touchée par la catastrophe de mars dernier. Une alerte au tsunami a été lancée puis levée deux heures plus tard : les vagues ont atteint 10 centimètres.

Le nord-est du Japon, ravagé en mars par un séisme de 9 degrés sur l'échelle de Richter et un tsunami, continue de trembler. Un séisme de magnitude 7,3 a été enregistré dimanche matin à 9h57, heure japonaise, au large de la région du Tohoku, déjà dévastée par le raz-de-marée de l'hiver dernier. Aucun dégât n'a été signalé. L'épicentre a été localisé dans l'océan Pacifique, à 30 kilomètres de profondeur, d'après les chiffres révisés de l'agence météorologique nippone. Une alerte au tsunami a été déclenchée dans la foulée de la secousse, qui a été ressentie jusqu'à Tokyo, mais a été levée deux heures plus tard. Alors qu'on craignait des vagues de 50 cm, 10 cm ont finalement été relevés dans le port d'Ofunato, dans la préfecture d'Iwate, et dans le port de Soma, préfecture de Fukushima.

Comme à chaque alerte au tsunami, les ouvriers de la centrale de Fukushima se trouvant près du littoral ont reçu l'ordre de se mettre à l'abri dans des e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant