Un fonds d'investissement des Emirats serait intéressé par l'OM

le
3
L'OM INTÉRESSERAIT UN FONDS D'INVESTISSEMENT ÉMIRATI
L'OM INTÉRESSERAIT UN FONDS D'INVESTISSEMENT ÉMIRATI

MARSEILLE (Reuters) - Un fonds d'investissement basé aux Emirats arabes unis, piloté par le banquier italo-suisse Pablo Dana, déclare vouloir investir entre 250 et 300 millions d'euros pour le rachat du club de football de l'Olympique de Marseille mis en vente par sa propriétaire Margarita Louis-Dreyfus au mois de février.

"Le prix de vente ne sera jamais dévoilé par nos soins, ni par Margarita Louis-Dreyfus. C'est un paquet qu'il faut considérer sur trois à cinq ans, entre 250 et 300 millions d'euros", a-t-il dit dans un entretien paru vendredi dans La Provence.

Il a précisé que ces investissements pourraient "augmenter en fonction des besoins" et suivant la manière "dont l'équipe évolue".

La proposition de rachat aurait été faite à Margarita Louis- Dreyfus "ces derniers jours.

"Nous attendons maintenant la mise en place définitive du produit et la finalisation des discussions. Cela prend quand même du temps", dit-il.

Le banquier installé à Dubaï évoque la création "d'un fonds d'investissements réservés à des spécialistes ou à des institutions", qui permettrait d'accueillir des "investisseurs d'Asie ou d'ailleurs".

"Un certain nombre nous ont déjà confirmé leur intérêt", dit Pablo Dana, qui souligne que le fond sera basé à Abu Dhabi.

Si la négociation ne devait pas aboutir, le consortium d'investisseurs pourrait se tourner vers d'autres équipes en Italie, en Angleterre, en Espagne ou au Portugal, ajoute-t-il.

L'actionnaire majoritaire de l'Olympique de Marseille a annoncé en février la mise en vente de l'OM et, de source proche du club, on souligne que plusieurs offres ont été formulées ces dernières semaines.

Margarita Louis-Dreyfus, femme de l'industriel Robert Louis-Dreyfus décédé en 2009, a rappelé avoir injecté à titre personnel plusieurs dizaines de millions d'euros dans le club et a estimé que "le temps des mécènes est révolu".

Le climat s'est grandement détérioré cette saison à l'OM, en panne de résultats sportifs, qui a terminé à la 13e place du championnat et perdu la finale de Coupe de France.

Pablo Dana a réfuté tout amalgame avec Jack Kachkar, pseudo homme d'affaires canadien en faillite qui a voulu racheter le club en 2007.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4098497 le vendredi 1 juil 2016 à 11:19

    Un coup ce sont les Chinois, un coup ce sont les Emirats. Aéroports, Hôtel de luxe, clubs de foot, vignobles. La boite à bijoux France perd de ses éclats

  • imozen le vendredi 1 juil 2016 à 10:55

    Bienvenue à un tel investisseur pour remettre l'OM à flot !

  • nayara10 le vendredi 1 juil 2016 à 10:53

    Comme ,ils , ses Royaumes du pétrole ne payent aucun impôt en FRANCE.Ils ont même acheté l' Haul Lande ...Pendant ce temps là ,le petites mains sont saignées pour payer le dû....Il font la loi maintenant ...