Un fonds d'investissement créé pour doper le tourisme en France

le , mis à jour à 15:42
3
Un fonds d'investissement créé pour doper le tourisme en France
Un fonds d'investissement créé pour doper le tourisme en France

«Le tourisme, c’est un trésor national», selon Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, invité ce jeudi de BFMTV. Et le chef du Quai d'Orsay de rappeler : «Quand on demande aux citoyens du monde "Où voulez-vous aller?", c’est la France qui sort numéro 1.» Pourtant, il reste beaucoup à faire pour garder cette place et atteindre les 100 millions de touristes d'ici 2020.

En charge du dossier, Laurent Fabius a annoncé jeudi la création d'un fonds d'investissement tourisme. «Avec la Caisse des dépôts, nous créons un fonds d'investissement tourisme, doté de plusieurs centaines de millions d'euros, qui va permettre aux hôteliers d'emprunter. Le commissariat à l'investissement va aussi nous aider, la banque publique d'investissement (Bpifrance)», a-t-il indiqué.  

En effet, le Conseil de promotion du tourisme, chargé de dessiner une stratégie pour la France à l'horizon 2020 doit rendre dans la journée un rapport avec 40 propositions concrètes. Une vingtaine a été retenue. Le Conseil a planché sur six chantiers: gastronomie et oenologie; destinations et marques; numérique; hôtellerie, tourisme d'affaire et shopping; accueil, communication et formation. Parmi les rapporteurs figurent les chefs étoilés Alain Ducasse et Joël Robuchon, ou encore des PDG connus du secteur du tourisme Serge Trigano (Mama Shelter) et Jean-François Rial (Voyageurs du monde).

«A bientôt, merci» à tous les points de sortie du territoire

Dans ces mesures, outre une campagne de promotion, le ministre a demandé aux compagnies aériennes et de transports de «systématiser l'accueil vidéo pour souhaiter la bienvenue aux touristes, diffusée par exemple au moment de l'atterrissage.» Il préconise parallèlement d'implanter des panneaux indiquant «à bientôt, merci» à tous les points de sortie du territoire.

Laurent Fabius a aussi annoncé que les Journées du patrimoine ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Toti1926 le jeudi 11 juin 2015 à 16:14

    Dans les six chantiers retenus, je lis en dernière position "communication et formation"! Ce sont malheureusement les deux points sur lesquels nous avons le plus d'effort à faire. La "communication" est moyenne et à parfaire quant à la formation elle est trop inégale pour que l'on puisse en retirer une opinion positive.

  • 11AB11 le jeudi 11 juin 2015 à 15:53

    arrêtez de plaisanter ! allez voir à POMPADOUR le centre du cheval anglo arabe ily a avait le club med et TOUT CELA est abandonné dans une région qui vit du tourisme ! on croit rêver

  • M2248222 le jeudi 11 juin 2015 à 15:50

    " a bientôt et merci" messieurs les so salos