Un fonds chinois vole au secours des savons de Marseille

le
0
Des investisseurs belges installés à Hong-Kong reprennent la plus ancienne fabrique de savons de Marseille. Les emplois et le savoir-faire made in Marseille sont préservés.

Issue heureuse pour la plus ancienne fabrique de savons de Marseille. La savonnerie du Fer à Cheval dont les chaudrons datent de la fin du XIXe siècle va en effet être reprise par des investisseurs belges basés à Hong Kong. Il s'agit de la société Cortez Capital installée à Hong-Kong et dirigée par le Belge Bruno Seghin. Le tribunal de commerce de Marseille a en effet décidé d'accorder à ces investisseurs les rênes de l'entreprise, également nommée Compagnie des détergents et savons de Marseille.

«Ce sont des gens qui connaissent très bien le marché asiatique, où ils sont basé depuis 30 ans», a confié l'actuel PDG, Bernard Demeure. «Ils estiment que le savon de Marseille a une très bonne notoriété dans ces pays-là, dont une tranche de la population est très friande de ces produits d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant